*La Maison aux essentes

La récente restauration de cette maison du Neufbourg a attiré notre attention. Nous vous proposons donc une interview avec Didier et Michelle Bouvet, qui ont mené à bien cette superbe restauration.

Association Le Patrimoine Mortainais (ALPM) : Quand avez-vous restauré cette maison, et quelles étaient vos motivations ?

Didier et Michelle Bouvet (D&MB) : En 1979-80. Nous étions attirés par l’idée de restaurer une maison ancienne. Celle-ci étaient à vendre, et elle était couverte d’essentes, comme le clocher/la flèche de l’Abbaye Blanche. Dans le Certificat d’urbanisme, l’Architecte des Bâtiments de France avait précisé qu’il serait bon que cette maison ne soit pas démolie ; si les acquéreurs voulaient conserver l’essentage, il les aiderait financièrement. Nous avons reçu une subvention de 10 000 francs …

 

PM : 10 000 francs ! En 1980, cela représentait une jolie somme … est-ce que c’était grâce au statut de « Village Patrimoine » ?

D&MB : A l’époque, le Neufbourg n’avait pas ce statut. L’Architecte des Bâtiments de France souhaitait que cette technique soit remise à l’ordre du jour dans le Mortainais. La subvention était destinée à donner l’idée à d’autres habitants du Mortainais.   Nous sommes allés  voir M Guérinel, à Bellefontaine, pour prendre modèle. (M Guérinel avait restauré le Moulin de Bellefontaine NDLR).

PM : Est-ce qu’il y avait à l’époque, au Neufbourg, des maisons qui avaient des essentes ?

DB : Non.  Vous savez, elles peuvent durer 100 ans …

PM : Un sens de l’histoire et des racines … et en avez-vous tiré des satisfactions ?

D&MB : Le plaisir d’être ensemble – c’est une œuvre commune – un travail avec des gens qui avaient envie de faire ce travail-là. Des artisans du coin : c’était l’entreprise Thomas qui a posé les essentes. Il a fait le petit lavoir du Neufbourg après (le lavoir restauré avec l’aide de la Fondation du Patrimoine NDLR). Victor Guérinel voulait absolument faire les portes à l’ancienne. Nous avons fait école… des gens sont venu nous demander conseil. Je pense aussi que le vitrail est bien : il laisse passer beaucoup de lumière parce qu’il n’y a pas de chassis.

 

Vous avez entrepris des travaux de restauration dans le Mortainais ? Vous avez chez vous des objets, des documents qui évoquent l’histoire de notre région ? Vous connaissez des lieux, des oeuvres, des informations que vous aimeriez voir figurer sur notre site ? Contactez-nous sans tarder ! 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.