Roger Burnel et la maison Leverdays

Vous avez entrepris des travaux de restauration dans le Mortainais ? Vous avez chez vous des objets, des documents qui évoquent l’histoire de notre région ? Vous connaissez des lieux, des oeuvres, des informations que vous aimeriez voir figurer sur notre site ? Contactez-nous sans tarder ! 

Patrimoine Mortainais: Nous avons vu il y a une vingtaine d’années, une métamorphose de ce bâtiment, tout d’un coup redevenue témoin du vieux Mortain. Nous avons voulu en savoir plus.

Roger Burnel : Il y avait en fait deux maisons ; une plus petite, plus ancienne côté ville, et la partie principale parallèle à la rue. Le bâtiment était inoccupé depuis plusieurs années, après avoir abrité la perception pendant quarante ans. Il se peut qu’il ait servi d’école, la présence de WC extérieurs le suggérait. Il appartenait à l’hôpital (1) lorsque je l’ai acheté, en 1995. Malgré son positionnement,  il n’était pas frappé d’alignement sinon il n’aurait pu être rénové.

La façade sud était initialement prévue en bardage à l’identique de l’existant, c’est-à-dire en ardoise.

Quand le bardage vétuste a été démonté nous avons fait la découverte du colombage.. Le torchis était malade, mais le bois ne l’était pas trop. Le dilemme était: fallait-il recouvrir comme prévu au permis de construire ou rénover et conserver ce colombage apparent?

PM : Y avait-il une différence de prix ?

RB : Oui, le colombage était nettement plus cher, et, il est à relasurer tous les 4 ou 5 ans.

PM : Pourquoi avez-vous décidé de choisir cette option plus chère ?

RB : C’était plus valorisant. Sans l’avoir prévu, je me retrouvais détenteur d’un petit bout, unique en son genre, de mémoire locale. J’avais le souci de conserver ce patrimoine.  C’étaient aussi l’opinion générale –  les gens qui passaient, les mortainais m’encourageaient à le conserver. L’architecte y était favorable aussi.

    

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.