Les Allées d’arbres de Mortain

A l’époque des premières cartes postales, les allées d’arbres de Mortain contribuèrent à la renommée touristique de la ville. Elles furent notamment l’objet des louanges de voyageurs célèbres; qu’il s’agisse d’hommes politiques comme le Président Paul Deschanel, qui était également membre de l’Académie Française, ou d’écrivains comme René Bazin.

C’est Arcisse de Caumont, fondateur en 1824 de l’Association des antiquaires normands (l’actuelle Association Normande), qui résume le mieux leurs réactions lorsqu’il écrit : « de l’Abbaye Blanche à Mortain, on parcourt la vallée la plus pittoresque et la plus romantique qu’il soit possible de trouver en Normandie… »

    

Les allées à l’entrée (avenue de l’Arrivée) et à la sortie (avenue de la Gare et avenue de l’Abbaye Blanche) de la ville furent plantées dans les années 1860.

La première allée de sapins menant à la Petite Chapelle était plantée par M Clouard, directeur de l’hôpital, en 1830.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.